Rechercher
  • Alexandra Joutel

Les images du Soi

Mis à jour : 11 nov. 2019

Après avoir présenté les paires d’opposés que sont la Persona et l’Ombre, puis le féminin et le masculin, découvrons comment le Soi peut apparaître dans nos rêves.


Contrairement aux archétypes présentés précédemment, le Soi n’a pas d’opposé. Ceci pour la bonne raison qu’il est l’archétype central de notre psyché (voir l’article du 02/12/2018 – La voix du Soi – pour une première présentation de cet archétype).


Étant au centre de notre psyché, il réunit en lui tous les opposés et nous incite à faire en nous-même l’union des contraires. A travers nos rêves, il nous montre nos identifications inconscientes à tel ou tel archétype, ce qui nous fait avoir une attitude trop unilatérale et déséquilibrante. Car en s’identifiant à un archétype, on refoule nécessairement son opposé, qui représente des ressources psychiques et des possibilités d’être auxquelles nous n’avons plus accès. Elles restent prisonnières de l’inconscient. Le travail sur les rêves permet de prendre conscience de ces identifications et de s’en défaire pour trouver petit à petit la voie de l’équilibre psychique et l’accès à toutes nos potentialités.


Selon les besoins, le Soi peut apparaître de différentes manières dans nos rêves, car c’est un archétype à multiples facettes. Mais il sera toujours positif, aidant, bienveillant, guérisseur et transcendant.


Quand il prend les traits d’un personnage, il est très souvent un ou une guide (le Soi n’est ni masculin, ni féminin ou plutôt il est à la fois masculin et féminin, puisqu’il est l’union des contraires). Il peut s’agir d’un guide spirituel, qui correspond généralement à la spiritualité du rêveur (Jésus, Bouddha, Moïse, Mahomet, un maître spirituel que l’on connaît...). Mais il peut aussi s’agir d’un guide de randonnée, de montagne ou tout simplement d’un personnage qui nous montre la voie. En ce sens, tous les personnages d’Ombre positive (voir l’article du 15/01/2019 consacré à l’Ombre) sont des représentants du Soi, puisqu’ils nous indiquent une autre voie positive à suivre dans notre vie ou une autre attitude à adopter qui sera meilleure pour nous.


Le Soi emprunte aussi fréquemment les traits d’un enfant. Il s’agit alors d’un enfant aux yeux qui nous aimantent, au sourire incroyable, à la joie de vivre contagieuse, à la présence intense et magnétique… Le rêveur ou la rêveuse le décrit généralement avec une certaine émotion. Cet enfant, c’est celui qui nous raccorde à la vie et à la confiance dans la vie. Celui qui nous sort de nos ratiocinations et de nos points de vue tragiques sur l’existence. Jung écrit dans L’Homme à la découverte de son âme : « L’être en grandissant a oublié le secret de la totalité enfantine, de l’enfant qui sait laisser vivre en lui tout un monde sans le paralyser de réflexions, de jugements, de condamnations ; de l’enfant qui vit dans une sorte de jardin du paradis où tous les êtres croissent pacifiquement côte à côte ». L’enfant nous invite à renouer avec notre capacité d’émerveillement, notre curiosité joyeuse pour la vie et avec l’espérance.


Le Soi peut aussi apparaître sous forme d’objet. Cet objet est alors doté d’un caractère un peu magique, numineux. Il peut s’agir d’une pierre aux propriétés apaisantes ou thérapeutiques qui seront fortement ressenties dans le rêve. Il peut s’agir d’un pont qui est aussi un arc-en-ciel et qui fait le lien entre deux rives (un symbole de l’union du conscient et de l’inconscient ou de l’union des opposés). Il peut s’agir d’un objet qui nous sauve ou qui arrive pile au bon moment, d’une porte qui s’ouvre, d'une clé que l'on trouve... Les possibilités sont infinies.


De même, le Soi peut être un lieu. Il s’agit alors d’un lieu où l’on se sent particulièrement bien, lumineux, chaleureux, apaisant. Un lieu de plénitude.


Le Soi peut encore se révéler à travers de splendides œuvres d’art, à la fois matérielles et immatérielles, solides et liquides, transparentes et multicolores ou qui se transforment au fur et à mesure… Dans un rêve de Jung, rapporté dans son autobiographie Ma vie, le Soi prend la forme d’« un arrangement floral magnifique » disposé sur l’autel d’une chapelle. La figure du mandala est également une représentation typique du Soi en tant que centre harmonisateur de la psyché.


Enfin, le Soi est parfois une voix qui nous parle et nous interpelle directement dans les rêves. Il nous pose une question ou bien c’est une affirmation ou une phrase, parfois sibylline au premier abord. Il sera toujours important de la contempler et de la méditer jusqu’à ce qu’elle nous révèle son sens profond.


Photo : msandersmusic / Pixabay

66 vues2 commentaires
Mandala_à_colorier_(libre_de_croits)_1.p

La voie des rêves

Un chemin vers soi

Site d'Alexandra Joutel, analyste de rêves

​© 2018 Alexandra Joutel. Créé avec Wix.com