Rechercher
  • Alexandra Joutel

La Persona, l'Ombre et le Moi (2)

Mis à jour : 11 nov. 2019

A l’opposé de la Persona (présentée dans la 1ère partie de cet article), l’Ombre comprend toutes les facettes de la personnalité qui ont été réprimées ou rejetées

par le Moi pour correspondre au « modèle de perfection » après lequel il court.


L’Ombre est ainsi le champ des autres possibles de l’individu. Et ces autres facettes ignorées, méprisées ou reléguées à l’arrière-plan finissent, tôt ou tard, par réclamer le droit de s’exprimer et d’exister.

Vous savez, ce célèbre blues du businessman qui aurait voulu être un artiste, dans la comédie musicale Starmania. Ou alors cette fameuse crise du milieu de vie, qui est bien souvent la revendication de l’Ombre à vouloir enfin s’exprimer.


Pris dans cette tension des opposés, le Moi va bien devoir lâcher un peu la Persona et trouver une voie d’intégration de l’Ombre, s’il ne veut pas rester écartelé et faire un « burn out » ou une dépression. L’autre risque étant de basculer soudainement du côté de l’Ombre, en envoyant balader toute la Persona. Certaines personnes réussissent ces virages à 180° dans leur existence, mais d’autres peuvent y laisser des plumes ou se retrouver socialement « désintégrées ». Il vaut mieux, en général, négocier entre ces deux pôles opposés.


Dans les rêves, l’Ombre apparaîtra souvent sous les traits d’un personnage de même sexe que le rêveur ou la rêveuse. Celle-ci peut être positive ou négative.


L’Ombre positive


L’Ombre positive est celle qui nous indique une voie à suivre ou une attitude qui est plus juste pour nous que celle que nous adoptons consciemment. Par exemple, si nous sommes trop stressés et que l’inconscient estime que cela nuit à notre équilibre, pourra apparaître dans nos rêves un personnage très zen et qui agit différemment de nous dans une situation donnée. Cette Ombre positive vient compenser notre attitude « néfaste » en nous montrant une meilleure possibilité de vivre la situation.


L’Ombre positive peut aussi exprimer des qualités d’être que nous avons occultées ou que nous pensons ne pas avoir et qu’il serait bon pour nous de réintégrer. Si vous vous estimez, par exemple, incapable de réussir ceci ou d’être cela et que l’inconscient considère que c’est faux, il fera apparaître dans votre rêve un personnage possédant cette qualité dont vous vous croyez dénué, afin que vous en preniez conscience et l’intégriez.


L’Ombre négative


L’Ombre négative, au contraire, est celle qui va pointer nos défauts ou nos tendances négatives inconscientes, pas forcément au sens moral du terme, mais plutôt au sens de ce qui nous empêche d’évoluer positivement dans notre vie.

Par exemple, vous vous lancez dans un projet qui vous enthousiasme et vous croisez en rêve un personnage qui a une réaction très décourageante et semble vous dire que cela ne marchera jamais. Cette Ombre pessimiste correspond à un fond de scepticisme en vous qui risque fort, si vous suivez sa pente, de faire capoter le projet. En prenant conscience de cette tendance négative, il sera possible de la neutraliser et de la remplacer par un point de vue plus positif. Il est d’ailleurs possible que, dans le même rêve ou dans un suivant, une Ombre positive et encourageante apparaisse à son tour.


En cas d’identification à la Persona, l’Ombre négative sera celle qui nous montre sous un jour que nous préférerions ignorer, car cela ne correspond pas à l’idée que nous nous faisons de nous-mêmes. Elle va donc concentrer ce que nous jugeons comme des défauts. Intégrer ces aspects déplaisants de nous-mêmes n’est pas la partie la plus agréable d’une analyse, mais elle est nécessaire pour éviter de projeter notre Ombre sur les autres en les accusant de défauts qui, au fond, nous appartiennent.

Ce faisant, ces défauts pourront aussi être réévalués par le Moi : sont-ce vraiment des défauts ou juste des façons d’être qui ne collent pas avec notre Persona, c’est-à-dire avec notre idée de la perfection ? Parfois, l’Ombre négative peut se révéler finalement positive, si l’on adopte un autre point de vue que celui de la Persona. Est-il possible alors d’accepter ces « défauts » dans notre vie sans les juger ?


Quoiqu’il en soit, et comme le disent Pierre Trigano et Agnès Vincent dans Le Sel des Rêves : « Le but d’une recherche sur soi-même est de VIVRE AVEC son Ombre et non de la supprimer ».



Photo : Dimitris Vetsikas / Pixabay


61 vues
Mandala_à_colorier_(libre_de_croits)_1.p

La voie des rêves

Un chemin vers soi

Site d'Alexandra Joutel, analyste de rêves

​© 2018 Alexandra Joutel. Créé avec Wix.com